Sélectionner une page

Dans la « jungle » de références d’huiles moteur disponibles sur le marché, il est souvent difficile de s’y retrouver. En effet, nombreux sont les conducteurs de voitures d’occasion qui éprouvent toutes les difficultés du monde à trouver l’huile adaptée à leur véhicule au rayon « lubrifiants » des magasins spécialisés. Ajoutons à cela le fait que toutes les huiles ne se valent pas, et que chaque type correspond à un type de moteur. Quelle huile donc pour quel moteur ? Voici l’avis d’Ewigo sur la question.

Le point sur les huiles disponibles sur le marché

En règle générale, il n’y a pas de bon ou de mauvais choix de lubrifiant pour son moteur. Cela dit, quand votre véhicule dispose d’un carnet d’entretien, celui-ci spécifie les besoins de lubrification. Sinon, il faudra prendre en compte la viscosité de l’huile, en fonction de vos habitudes de conduite, mais aussi de l’âge de votre véhicule. Globalement, il existe trois grandes familles d’huile moteur que sont :

  • Les huiles synthétiques (5w30 et 5w40) ;
  • Les huiles minérales (15w40) :
  • Les huiles semi-synthétiques (10w40).

Ces huiles sont ensuite classées en deux catégories de viscosité répertoriées en « grades », qui correspond à l’aptitude de l’huile à s’écouler. Il s’agit des huiles d’hiver référencées (SAE 0W, 5W, 10 W, 15W, 20W et 25W) et des huiles d’été (SAE W20, W30, W40 et W50).

Le rôle de la fluidité de l’huile moteur

En gros, plus l’huile est fluide, c’est-à-dire moins visqueuse, plus vous pourrez économiser de carburant. Cela dit, ce type d’huile est plus adapté aux véhicules récents qu’aux anciens. Sur ces derniers, une huile trop fluide risque de ne pas jouer son rôle de lubrification et de protection des pièces de l’usure en raison de l’épaisseur du film d’huile. Vous l’aurez donc compris, le choix de l’huile doit se faire en fonction de l’âge du véhicule, mais aussi de son utilisation…

Age et utilisation du véhicule

Si vous disposez d’un véhicule récent ou de moins de 10 ans que vous utilisez beaucoup en ville, il est recommandé d’opter pour des huiles synthétiques qui offrent une bonne lubrification, même dans les conditions de chaleur ou de froid extrêmes : 5w30 et 5w40. Ces huiles, qui permettent de faire des économies notables de carburant, sont destinées à des motorisations récentes. En plus d’optimiser les performances du véhicule, elles améliorent le refroidissement, et ont une durée de vie telle que vous pouvez vous permettre d’espacer les vidanges (environ 10 000 km). Cela s’explique par le fait que les huiles synthétiques contiennent moins de cires et de paraffines qui cristallisent à basse température. Le résultat est un véhicule qui démarre plus facilement en hiver.

Mais au cas où votre véhicule a plus de 10 ans, et que vous roulez principalement en zone urbaine, vous serez mieux loti avec une huile semi-synthétique de type 10w40 qui, en plus d’offrir une bonne protection du moteur, améliore le démarrage à froid et est idéale pour une utilisation standard du véhicule, quelle que soit la saison.