Sélectionner une page

Une étude parue en 2019 sur LeFigaro.fr a révélé que « plus de 15% des Français auraient déjà été victimes d’une arnaque lors d’une transaction de véhicule d’occasion ». Le plus préoccupant, c’est que la moitié de ces arnaques concerne un défaut de moyen de paiement de la part de l’acheteur. Comment donc sécuriser la vente de voiture d’occasion entre particuliers ? La réponse avec Ewigo.

Sécuriser le paiement : mode d’emploi

Vous avez rempli et signé le certificat de cession en deux exemplaires pour officialiser la vente ? Voici venu le moment du paiement. Généralement, c’est le vendeur qui décide du moyen de paiement qui lui convient et qui lui paraît le plus sûr. Pour une transaction sécurisée, il existe traditionnellement 3 moyens de paiement classiques : en espèce, le virement, et le chèque de banque.

Chèque de banque

Notre conseil : n’acceptez que les chèques de banque et non les chèques bancaires classiques. Pour rappel, le chèque de banque est un chèque émis et signé par une banque à l’ordre du vendeur du véhicule. A la différence du chèque bancaire, le chèque de banque offre une garantie de recevoir l’argent sur votre compte, et évite le risque du chèque en bois. C’est la banque qui se porte garante pour l’acheteur. Cela dit, certains acheteurs mal intentionnés peuvent vous donner un faux chèque de banque. La vigilance est donc de mise. Heureusement, il est possible de prendre quelques précautions pour éviter ce genre de situations : vérifier l’identité de l’acheteur, contrôler la présence du filigrane, vérifier le nom, la date, l’adresse, le montant et la présence de la signature…

Le virement

Rarement utilisé lors des ventes de voitures, le virement bancaire est généralement la solution de paiement préférée par les professionnels. Ainsi, si vous faites une reprise de votre véhicule auprès d’un concessionnaire ou d’un garagiste, vous recevrez certainement un virement. Le paiement est rapide, et vous pouvez vérifier sur votre compte en ligne si vous avez bien reçu l’argent. En revanche, si la vente se fait entre particuliers, assurez-vous que celui-ci est bien effectué depuis le compte de l’acheteur.

Parfois, il se peut que l’argent provienne d’un compte où des chèques volés ont été déposés. Le risque est de voir le virement annulé, après que celui-ci ait été effectué. La solution ? Vous devez vérifier l’authenticité du compte bancaire avec lequel la transaction va être effectuée. Il est également conseillé de vérifier la carte d’identité de l’acheteur et de demander à votre banque de vérifier son numéro de compte.

Le crédit auto

Au cas où l’acheteur choisit de financer l’acquisition de la voiture avec un crédit auto, vous avez, en tant que vendeur, l’assurance d’une transaction transparente. Pour cela, le crédit auto doit être accordé à l’acheteur avant l’acquisition, l’intégralité des fonds étant versée sur son compte. Il aura ensuite tout loisir de choisir de payer l’achat par virement ou par chèque de banque.