Sélectionner une page

Le monde du sport automobile possède de multiples courses qui permettent de ravir tous les passionnés, comme peut l’être Frédéric Ducourau. Parmi les événements incontournables, on retrouve la célèbre NASCAR, National Association for Stock Car Auto Racing. Cette course, particulièrement populaire aux Etats-Unis, est devenue le premier sport automobile au monde ! Nous vous proposons d’en découvrir plus sur cette course de renom, de ses origines à ses caractéristiques.

La success-story de la NASCAR

La NASCAR est apparue en 1948 aux Etats-Unis. Bill France a en effet créé à cette époque la National Association for Stock Car Auto Racing, même s’il existait déjà des courses de stock-car sauvages. Dès 1972, la NASCAR a été réorganisée autour de la Winston Cup, avec toujours comme caractéristiques la liberté, la virilité et la marginalité.

Aujourd’hui, pas moins de 1 200 courses se tiennent chaque année, dont la grande majorité dans le sud des Etats-Unis. La NASCAR y est en effet l’un des sports les plus populaires, au même titre que la NBA ou encore la NFL. Plus de 75 millions de spectateurs se réunissent pour assister à ces événements placés sous le signe de l’adrénaline.

Les caractéristiques des courses de NASCAR

Les voitures qui courent la NASCAR sont reconnaissables entre toutes. D’une moyenne de 1 500 kilos, avec 800 chevaux, ces bolides ont des châssis bien spécifiques avec des renforts qui permettent de se protéger des contacts. On retrouve quatre marques qui participent aux championnats, à savoir Ford, Dodge, Chevrolet et l’outsider japonais Toyota.

Les courses durent en moyenne entre 3H et 3H30, les concurrents doivent effectuer des tours (en général de moins d’un kilomètre) sur un ovale pendant 400 ou 500 miles. Chaque course est ainsi un véritable marathon. Cet ovale, dans la majeure partie du temps très incliné, permet d’atteindre des vitesses très élevées. La vitesse moyenne pendant la course est ainsi d’environ 240 km/h, avec des pics à plus de 320 km/h. Les dépassements y sont beaucoup plus fréquents que sur circuit routier et les courses de la NASCAR sont bien souvent pare-chocs contre pare-chocs (« bumper to bumper ») et portière contre portière (« side by side »). Le départ est effectué lancé derrière une « pace car » (une voiture de sécurité), afin de limiter le risque de carambolage.

Les courses de la NASCAR se tiennent autour de trois divisions :

  • La Sprint Cup (niveau 1), qui est le championnat le plus médiatisé avec ses 36 courses ;
  • La Nationwide Series (niveau 2) ;
  • Le Camping World Truck Series (niveau 3).

Il faut en outre savoir que le championnat se divise en deux parties, à savoir, la saison régulière et « the chase ». Au terme des 26 premières épreuves de la saison, les douze pilotes qualifiés pour « la chasse » se mesurent sur les dix dernières courses afin d’obtenir le titre. C’est un moyen d’attiser l’intérêt sportif en nivelant les écarts construits en cours de saison.