Sélectionner une page

Dans une année marquée par la pandémie du Covid-19, le championnat mondial de Formule 1 a encore une fois suscité chez son large public des émotions très fortes. Conclue par un septième titre de Lewis Hamilton, obtenu trois courses avant la fin, cette compétition fut marquée par des moments inoubliables, que le spécialiste automobile Frederic Ducourau nous dévoile aujourd’hui.

Le réveil de Lewis Hamilton en Autriche

Alors que Bottas, le coéquipier de Lewis Hamilton a clairement annoncé sa volonté de glaner le titre de 2020, par un départ tonitruant au grand prix d’Autriche, ce dernier s’est vu infliger deux pénalités :

  • Pénalité pour dépassement des limites de la piste de course
  • Pénalité pour ne pas avoir ralenti à temps (drapeau jaune) lors de son tour rapide

Tout présageait donc que le multiple champion du monde allait connaître un début de saison très compliqué.

Mais, cela ne l’a pas empêché tout de même d’arracher une écrasante victoire quelques jours plus tard.

Le démarrage raté de Bottas

Bottas a occupé la première place du classement du championnat pendant deux courses seulement. Il fut encore une fois devancé par Hamilton qui a remporté aisément le Grand Prix de Hongrie.

Pourtant, Bottas semblait être sous sa bonne étoile puisque durant cette compétition il a échappé à une pénalité de démarrage pour avoir démarré avant que les lumières ne s’éteignent (faux départ).

L’autre outsider, Verstappen a profité de la confusion de Bottas pour reprendre la deuxième place. Mais avant, son équipe a fourni un effort phénoménal pour réparer sa voiture qui s’est cassée sur la grille de départ lors d’un tour de reconnaissance.

Bottas rate une opportunité en or

Après sa défaite contre Hamilton en Belgique, Bottas a eu une chance en or de rattraper son retard lors du Grand Prix d’Italie.

En effet, une erreur de jugement de la part de Hamilton a fait qu’il a commis une infraction qui lui a valu une pénalité d’arrêt. De ce fait, quand il a redémarré, il était  très loin derrière, en queue du peloton.

Malheureusement pour lui, malgré ces conditions favorables, Bottas fut incapable de prendre l’avantage. Un démarrage très lent de sa part a fait qu’il soit loin derrière d’autres bons coureurs. Durant toute la course, il n’a pratiquement pas progressé.

Le record de Schumacher tombe

En Russie, Hamilton a tout fait pour remporter la victoire et égaler ainsi le record de Schumacher. Un objectif qu’il a brillamment rempli. Pendant ce temps, une lutte acharnée entre Bottas et Verstappen était engagée pour prendre la deuxième place.

Durant cette compétition, bien que ses chances d’être champion du monde 2020 furent très réduites, Bottas a fourni des efforts considérables pour faciliter la tâche à son collègue Hamilton.

Mot de la fin

Cette saison 2020, a confirmé le statut de Lewis Hamilton de champion hors pair. Le dépassement du record de Schumacher symbolise la suprématie du célèbre coureur F1. Des outsiders comme Bottas ou Verstappen doivent fournir davantage d’efforts pour espérer être des prétendants plus sérieux au titre.