Sélectionner une page

Quels sont les constructeurs les plus victorieux de la mythique 24 Heures du Mans ? La réponse avec Frederic Ducourau, passionné de sport automobile.

Bentley

Pionnier britannique, Bentley est le premier constructeur d’outre-Manche à remporter une victoire aux 24 Heures du Mans, et ce dès la deuxième édition de la course en 1924. Le constructeur a également été le premier à dominer la course mancelle, enregistrant 4 succès consécutifs entre 1927 et 1930. De plus, Bentley a offert au Mans son premier pilote triple vainqueur : Woolf Barnato, qui a remporté les éditions de 1928, 1929 et 1930. Cela dit, Bentley n’a plus remporté de victoire aux 24 Heures du Mans depuis 1930. Il a fallu attendre 73 ans (2003), soit le plus grand écart temporel entre deux victoires à la course mancelle.

Jaguar

Avec Jaguar, les constructeurs anglais continuent de marquer leur dominance historique sur la course. Dans les faits, Jaguar a apposé sa griffe (c’est le cas de le dire) sur les années qui ont suivies la Seconde guerre mondiale. Après deux victoires remportées en 1951 et 1953 avec son modèle XK, le constructeur britannique enchaîne avec trois succès de rang, grâce à son autre modèle phare, la Type D, en 1955, 1956 et 1957. La Type D, qui se caractérisait par son long capot avant et son arête aérodynamique dans le prolongement du cockpit, est ainsi entrée dans l’histoire, tout comme ses freins à disques révolutionnaires, que ce modèle a été le premier à faire triompher aux 24 Heures du Mans. De retour sur les pistes dans les années 1980, Jaguar met fin à la domination de Porsche, avec deux victoire en 1988 et 1990.

Ferrari

On attendait impatiemment de voir le classement de la Scuderia dans ce classement, face à la domination britannique et allemande. Il faut savoir que l’histoire de Ferrari et des 24 Heures du Mans se sont émulées réciproquement. En effet, le constructeur italien a bâti une grande partie de sa légende dans la Sarthe, notamment en remportant la première édition de l’après-Seconde guerre mondiale en 1949, et huit autres victoires entre 1954 et 1965. De son côté, le prestige des 24 Heures du Mans s’est partiellement reconstruit grâce aux victoires de Ferrari.

Audi

Audi est l’auteur d’une saga sportive mémorable dans les 24 Heures du Mans. Le constructeur allemand a remporté 13 victoires en 18 participations. Ce faisant, Audi a écrit quelques-uns des plus beaux chapitres récents de l’histoire mancelle, où l’esprit de famille de ses pilotes côtoie l’innovation technologique : 7 des 9 succès de Tom Kristensen, actuel détenteur du record de victoires, et aussi les premières victoires aux 24 Heures d’un moteur diesel en 2006, et hybride en 2012. Cette saga exceptionnelle d’Audi est à jamais associée à son charismatique patron de l’époque, un certain Dr Wolfgang Ullrich.

Porsche

Le nom de Porsche évoque presque instantanément les 24 Heures du Mans. En effet, quand on parle de Porsche et de compétition, on pense automatiquement à la course mancelle, partie intégrante de l’ADN du constructeur allemand. L’incroyable palmarès de Porsche s’est encore enrichi récemment après sa 19e victoire au général en 2017, suivie de deux nouveaux succès dans les catégories LMGTE. Bien que ce ne soit pas le premier constructeur allemand vainqueur au Mans (Mercedes en 1952), Porsche a réussi l’exploit de remporter 7 succès d’affilée entre 1981 et 1987.